Essaouira – par Daniel J. Schroeter

« La ville d’Essaouira (connue des Européens sous le nom de Mogador) est le premier port maritime du Maroc pour le commerce extérieur, de la seconde moitié du XVIIIe siècle à la fin du XIXe. Les juifs, qui représentent environ 30 à 50 % de la population de la ville tout au long de son histoire, constituent, comparativement, l’une des plus grandes communautés juives citadines du monde musulman. Fondée en 1764 par le sultan Muhammad III ibn ‘Abd Allâh (règne : 1757-1790) pour servir de port à Marrakech, capitale méridionale du Maroc, la ville est peuplée de nombreux habitants d’Agadir, port situé plus au sud sur la côte atlantique et fermé au commerce. Parmi les Agadiris qui s’installent dans la nouvelle ville, se trouvent des juifs qui sont rejoints par d’autres coreligionnaires des grandes communautés juives du Maroc. » {Page 231}